Réunion annuelle

Réunion annuelle de l’ACRS

Réunion en ligne / virtuelle

27-28 mai, 2021

hébergé par universite de Alberta

Inscrivez-vous ici

Réunion annuelle Programme

Le jeudi, 27 mai 2021

10:00 - 11:00: Souveraineté autochtone et pratiques éditoriales [Session ouverte pour le Congrès]

  • Deanna Reder, Professeure agrégée d’anglais et Chaire en études autochtones à l’Université de Simon Fraser
  • Michelle CoupalChaire du Canada en Vérité, réconciliation, et littératures autochtones; Présidente sortante de l’Association des études littéraires autochtones et Professeure agrégée à l’Université de Régina
  • Niigaanwewidam James Sinclair, Professeur des études autochtones à l’Université du Manitoba

Idées, défis, réussites et façons dont la communauté savante peut mieux soutenir la recherche autochtone

11:30 - 12:30: Comment faire connaître ma revue?

  • Sonya Betz, HeadDirectrice, Service de publication et de production numérique des bibliothèques, Université de l’Alberta
  • Émilie Paquin, Directrice de la recherche et du développement stratégique du Consortium Érudit
  • Elizabeth Brown, Responsable des relations avec les éditeurs, Project MUSE
  • Thane Chambers, Bibliothécaire Impact de la recherche, Université de l’Alberta

Une conversation sur l'internationalisation de la recherche canadienne dans les revues, l'impact de la façon dont les revues sont indexées et la discussion de métriques, de citations et de statistiques!

Modéré par: Odile Cisneros

1:00 - 1:45: L’Éditeur comme mentor

  • Kim Solga, Directrice des études théâtrales et professeur d’anglais et d’études littéraires à l’Université Western
  • Meredith Adinolfi, vice-présidente des opérations de publication, Cell Press
  • Tom Olyhoek, rédacteur en chef, Directory of Open Access Journals (répertoire des journaux en libre accès)
  • Ruijia Zhangcoordinatrice éditoriale, STEM Fellowship Journal

Des rédacteurs et des mentors expérimentés se joindront à nous pour discuter des programmes de mentorat et des possibilités d’aider les étudiants diplômés et les chercheurs en début de carrière.

Modéré par: Adrian Stanley

Friday, May 28, 2021

10:00 - 11:00: Recherche en création 

  • Sally Campbell Galman,  Éditrice à Jeunesse: Young People, Texts,
    Cultures et Professeur à l’University de Massachusetts Amherst
  • Violaine Iglesias, co-fondatrice de Cadmore Media 
  • Hannah McGregor, Professeure adjointe à Publishing @ SFU

Produire de la recherche créative (podcasts, livres graphiques, bandes dessinées, œuvres sonores), des méthodes alternatives d’évaluation par les pairs, des opportunités de subvention pour soutenir la production créative et bien plus!

Modéré par: Lauren Bosc

11:30 - 12:30: Le français dans un monde scientifique anglophone [Session ouverte pour le Congrès]

  • Liette Vasseur, professeure titulaire au Département des sciences biologiques et de l’environnent de l’Université Brock, co-rédactrice en chef, Botany
  • Christian Lacroix, professor agrégé au Département de biologie à l’Université de l’île-du-Prince-Edward, co-rédacteur en chef, Botany
  • Alexandrine Boudreault-Fournier, professeure agrégée au Département d’Anthropologie à l’Université de Victoria, rédactrice en chef, Anthropologica
  • Marc-André Éthier, Rédacteur en chef, Revue des sciences de l’éducation
  • David Lefrançois, professeur au Département des sciences de l’éducation à l’Université du Québec en Outaouais, directeur, Revue des sciences de l’éducation
  • Hélène Cazes, professeure agrégée au Département de Français à l’Université Victoria, Directrice, Topiques, Études satoriennes

Cette table ronde, qui se déroulera entièrement en français, réunira des rédacteurs des domaines des “STIM”, des sciences sociales et des sciences humaines pour discuter de certains des défis auxquels font face les revues francophones, bilingues et nationales en ce qui concerne l’utilisation du français dans un monde académique de plus en plus dominé par l’anglais. La discussion portera sur des thèmes tels que l’utilisation du français dans les revues bilingues et nationales qui publient majoritairement en anglais, les difficultés à attirer du contenu francophone et les stratégies pour augmenter les soumissions, le fait d’être francophone dans des comités éditoriaux ou consultatifs majoritairement anglophones, pour n’en citer que quelques-uns.

Modéré par: Emmanuel Hogg, Directeur de la rédaction et directeur générale, Histoire sociale / Social History.

Liette Vasseur est professeure titulaire au Département des sciences biologiques à l’Université Brock, St Catharines, Ontario, Canada. Elle est aussi membre du Centre de recherche sur la durabilité environnementale, un des cinq centres de recherche transdisciplinaire de l’université). Depuis 2014, elle est titulaire de la Chaire UNESCO en viabilité des communautés: du local au global. Son programme de recherche est transdisciplinaire et se lie à la gestion des écosystèmes, la résilience et l’adaptation aux changements climatiques et ce à travers des recherches actions participatives avec les communautés soit rurales ou côtières. Son travail se situe non seulement au Canada, mais aussi à l’international comme en Chine (comme chercheure Minjiang à la Fujian Agriculture and Forestry University), l’Équateur, le Burkina Faso et le Sénégal. Elle travaille sur les aspects d’égalité de genre, diversité et inclusion avec la CCUNESCO. Depuis 2020, elle est co-éditrice-en-chef de la revue Botanique. Elle préside présentement la Commission canadienne pour l’UNESCO (CCUNESCO) ainsi que le groupe thématique en gouvernance écosystémique à la Commission sur la gestion des écosystèmes de l’Union internationale sur la conservation de la nature où elle est aussi vice-présidente pour l’Amérique du Nord. Sa recherche université-communauté lui a valu d’être récipiendaire en 2011 du prix Latornell de Conservation Ontario et le Brock University Distinguished Research and Creative Activity Award en 2018.

Christian Lacroix est professeur titulaire dans le département de biologie à l’université de l’île-du-prince-Edouard à Charlottetown. Il étudie le développement des morphologies et anatomies
végétales depuis plus de 25 ans. Il est membre chercheur associé de l’IRBV (institute de recherche en biologie végétale) à Montréal et professeur adjoint à l’université Dalhousie à Halifax. Il a siègé au niveau national sur des comités d’évaluation de bourses étudiantes Vanier et de demandes de subventions de recherche au CRSNG (conseil de recherches en sciences naturelles et en génie) et au FRQNT (Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies). Il est rédacteur en chef pour la revue Botany/botanique publiée par les Éditions Sciences Canada (auparavant NRC Research Press) depuis 2011 et partage maintenant le rôle avec Liette Vasseur. Il est président du réseau national de développement économique et d’employabilité(RDÉE) de l'Île-du-Prince-Édouard et ancient président de l’organisme régional science atlantique.

Marc-André Éthier est professeur de didactique à l’Université de Montréal. Ses recherches se concentrent sur l’analyse des outils didactiques en Histoire et éducation à la citoyenneté, et en particulier les manuels et les jeux vidéos, ainsi que sur le développement de la pensée critique en histoire, le transfert des apprentissages dans la pratique politique, de même que la délibération démocratique en classe. Il a codirigé plusieurs ouvrages avec David Lefrançois en didactique des disciplines des sciences humaines et sociales.

Hélène Cazes est professeure au département de français à l’Université de Victoria depuis 2001. Elle s’est installée au Canada, en 1995. Ancienne élève de l’École Normale Supérieure (Ulm-Sèvres), agrégée de Lettres Classiques, elle a soutenu son doctorat (Le Livre et la lyre, Grandeurs et décadences du centon virgilien) à Paris X-Nanterre. Son post-doctorat (UQAM) explorait L’Invention de l’enfant-prodige (2001). Ses recherches portent sur la tradition et la réception des textes, la transmission et les réseaux des savoirs, les icônes culturelles, les mythes historiographiques et les catégories du biais (genre, colonisation) ; elles combinent méthodologie et théorie littéraires avec la lecture de divers textes de genres, registres et périodes . Ses publications portent ainsi sur les littératures, les médiations éditoriales, la culture du livre, l’amitié, la République des Lettres, l’histoire de la médecine et des humanités médicales, ainsi que sur la bibliographie. Son dernier projet de recherche, Perfecta (CRSH), porte sur « La Perfection du corps féminin, entre discours anatomiques et défense des femmes 16-18 ». Ses dernières publications s’occupent de poésies écrites par des enfants savants (Paris 1550-1570), de paradoxes (Charles Estienne, 1553) et d’anatomie féminine. Membre du conseil éditorial de nombreuses revues (Études Littéraires, Analyses, Voix Plurielles…), ancienne éditrice adjointe de Renaissance et Réforme/Renaissance and Reformation, elle dirige la revue en ligne (accès ouvert) Topiques, Études Satoriennes.

1:00 - 1:45: “Plainte et Pinte”

Dans le cadre de notre programmation, le comité a prévu une session « Plainte et Pinte » où les membres peuvent se rendre à des réunions virtuelles improvisées pour aborder des sujets que nous trouvons tous frustrants et/ou difficiles au sein de notre activité en communication savante, afin d’échanger conseils et points de vue. Un espace francophone sera également disponible afin de pouvoir échanger sur les possibilités d’organisation des revues savantes francophones, notamment de la manière dont l’ACRS pourrait aider au mieux ces revues dans ce processus. 

Salle de réunion 1 : Animé par Michael Donaldson
Salle de réunion 1 : Animé par Eugenia Zuroski
Salle de réunion 1 : Animé par Emmanuel Hogg

 

 

 

 

Scholarly Lite is a free theme, contributed to the Drupal Community by More than Themes.