Mise à jour de la réponse de l’ACRS et des revues face au Covid-19

Tandis que la crise actuelle s’amplifie, il est important que les revues fassent, plus que jamais, preuve d’un profond sens  communautaire. L’ACRS continue et continuera à soutenir et à promouvoir les revues canadiennes durant cette période d’incertitude.

Nous vous contactons, membres de notre association, pour connaitre votre situation actuelle suite à la pandémie du Covid-19. Le comité de direction de l’ACRS veut s’assurer de bien saisir l’ampleur et l’impact global de la crise sur l’industrie de l’édition savante, afin de soutenir au mieux les revues auprès des partenaires, des parties prenantes et des institutions gouvernementales.

Veuillez nous contacter en tout temps pour nous faire part des défis auxquels vous faites face, que vous soyez une revue individuelle, un éditeur ou une maison d’édition; et n’hésitez pas à utiliser notre liste de diffusion pour rejoindre d’autres revues et membres de la communauté.

Dans les semaines à venir, nous communiquerons avec vous par courriel, liste de diffusion, et à travers nos plateformes de médias sociaux sur un certain nombre de sujets importants. Consultez régulièrement ces différentes interfaces afin de rester informés des mises à jour importantes sur :  
•         Les renouvellements d’adhésion à l’ACRS pendant la pandémie
•         Le calendrier des webinaires en ligne de l’ACRS, qui remplaceront cette année la rencontre annuelle du Congrès  
•         Les informations et la planification de notre Assemblée annuelle des membres
•         Une mise à jour des rapports ACRS-RAP

Le sujet de la semaine (ci-dessous) se concentre sur la façon d’aider la communauté de recherche et le milieu éducatif pendant la pandémie. Si les options suivantes paraissent pertinentes pour votre revue, veuillez, s’il vous plait, contacter l’organisation appropriée ou inscrivez-vous sur le Google Doc.    

Nous vous invitons également à utiliser la liste de diffusion pour échanger avec des collègues sur les mesures prises par votre revue.

Le Comité de direction de l’ACRS veut également profiter de cette occasion pour vous souhaiter à tous, ainsi qu’à vos collègues, familles et amis une bonne santé en cette période très difficile. 

Soyez prudents.

Comment les revues peuvent aider la communauté de recherche et le milieu éducatif pendant la pandémie :
 
Vous avez peut-être déjà commencé, comme nous, à recevoir des questions de la part de la communauté au sujet de l’extension des droits de votre revue en cette période de pandémie pour garantir la disponibilité du contenu savant, dans la mesure où les universitaires font du télétravail et que la communauté pédagogique s’est rapidement mise à l’enseignement en ligne. Vous trouverez ci-dessous une liste de moyens par lesquels vous pouvez aider à rendre votre revue disponible à vos lecteurs qui travaillent ou étudient de chez eux. Le Comité de direction de l’ACRS ne soutient ni ne rejette aucun de ces moyens énumérés; nous attirons simplement votre attention sur quelques initiatives en cours, sachant que nombre d’entre vous souhaitez aider la communauté savante en ces moments cruciaux. Nous avons inclus une note à la fin de ce message sur l’importance de la communication, au cas où vous décideriez d’accorder des droits supplémentaires aux utilisateurs durant cette période:

1. Access Copyright (contactez RLevy@accesscopyright.ca) nous a demandé d’examiner les moyens de faciliter l’apprentissage en ligne au Canada:
“Comme les maisons d’édition partout au pays, nous examinons la façon dont nous pourrions aider de manière proactive le secteur de l’éducation dans ces temps de crise où les éducateurs sont obligés de passer, de manière urgente, de l’enseignement en présentiel à l’enseignement en ligne. Nous savons que les éditeurs reçoivent des demandes de la part des enseignants à travers le pays et qu’ils aimeraient trouver des moyens simples pour pouvoir accorder des droits d’utilisation de leur contenu compte tenu du contexte actuel. Nous avons examiné si Access Copyright peut fournir un service similaire à celui proposé par  Copyright Clearance Center (CCC), en mettant en place une « licence de continuité d’enseignement » (« Education Continuity Licence »). Cette licence est actuellement accordée seulement aux institutions américaines. Pour plus de détails sur cette licence consultez : Education Continuity License. 
En guise de bonne volonté, nous aimerions offrir un service aux institutions d’éducation canadiennes qui :
• autoriserait, au nom des éditeurs participants volontaires, une licence de réutilisation de leur répertoire en permettant un usage additionnel de leurs matériaux à celui déjà légalement acquis (sans diffusion de contenu) ; 
• L’usage devrait servir à faciliter l’enseignement en ligne en réponse à la pandémie du Covid-19
• Nécessiterait la déclaration des titres utilisés
• Serait gratuit pour l’utilisateur
• Serait en vigueur jusqu’au 1er août 2020

Dans une discussion par courriel complémentaire, Access Copyright a clarifié que :
• Ce qu’ils proposent n’est pas l’accès au contenu lui-même mais plutôt le droit de reproduire (dupliquer) et de partager le contenu auquel les institutions ont déjà légalement accès.  
• Ils ne fourniraient que le répertoire des éditeurs qui accepteraient y participer.
• La licence serait offerte aux institutions éducatives qui remplissent un formulaire indiquant les ouvrages qu’ils utilisent.     
• L’usage serait restreint aux institutions d’enseignement et à des fins strictement éducatives.
• Il suffirait de confirmer son accord avec les principes ci-dessus; aucun travail additionnel ne serait requis.

2. Les endroits où vous pouvez informer la communauté de ce que votre revue met en place face au Covid-19.
a. La Coalition internationale du Consortium des Bibliothèques (The International Coalition of Library Consortia) a publié une déclaration sur la pandémie (https://icolc.net/statement/statement-global-covid-19-pandemic-and-its-i...); ils cherchent l’appui des éditeurs et ont créé un Google doc qui vise à répertorier les droits que nous accordons:
https://docs.google.com/spreadsheets/d/1xiINlF9P00tO-5lGKi3v4S413iujYCm5...

b. Un autre Google Doc, géré par Sam Simas (bibliothécaire, recherche et services numériques) et Rachael Juskuv (bibliothécaire, recherche et enseignement) de la bibliothèque de Bryant University, est disponible pour répertorier les droits que vous accordez: https://docs.google.com/document/d/1SqjcSrRPPNpPj7K4B1pUQdCbznSIyLznPKGd...

Communiquer l’extension des droits du contenu:
La communication au sujet des changements relatifs aux licences et aux droits sera d’une grande importance. Il y a deux semaines un message éclairant a été diffusé à ce sujet dans The  Scholarly Kitchen:
https://scholarlykitchen.sspnet.org/2020/03/30/marketing-amidst-a-pandemic/
Voici un extrait intéressant de ce blog:
De Rick Anderson: “Tout d’abord, les éditeurs devraient se rappeler qu’il faut très peu de temps pour qu’un accès temporaire soit considéré par l’utilisateur comme un droit acquis. Si vous garantissez pendant la crise sanitaire un accès ouvert de trois mois à une revue médicale habituellement très coûteuse et en forte demande, les médecins et les chercheurs du campus seront reconnaissants et soulagés pendant les premiers jours, mais vont vite s’habituer à cet accès. Lorsqu’ils seront privés de cet accès, ils vont probablement ressentir cette restriction de manière brutale. Pour être clair : ce n’est bien sûr pas une raison pour refuser l’accès ouvert en cette période de crise, mais il conviendrait de réfléchir attentivement à votre communication avec les bibliothèques et les utilisateurs finaux avant, pendant et après la crise.”

Scholarly Lite is a free theme, contributed to the Drupal Community by More than Themes.