Message aux membres: Congrès 2021

CALJ-ACRS Logo

Chères et chers membres,

Merci encore de votre participation active à notre discussion au sujet du retrait éventuel de la conférence de notre association du Congrès de cette année. Le Conseil d’administration de l’ACRS a attentivement examiné la situation. Alors que les commentaires reçus sont multiples et variés, nous partageons les observations de certains d’entre vous que la déclaration de l’Association des études Afro-canadiennes (Black-Canadian Studies Association, BCSA) de se retirer du Congrès de 2021 n’est pas nécessairement un appel au boycott, mais plutôt une façon d’encourager les autres associations à avoir un regard critique sur leur propre engagement contre le racisme et à accorder une place privilégiée aux voix des personnes autochtones, noires et de couleur.

À cet égard, le Conseil d’administration de l’ACRS a décidé de participer au Congrès de 2021 et de profiter de cette occasion pour poursuivre nos efforts pour l’équité et l’indispensable engagement en faveur de la promotion de pratiques inclusives. Comme l’a fait remarquer un membre dans le sondage, le Congrès est une plateforme de contact et de discussion sur des sujets tels que la diversité ou l'équité et ces contacts nous donnent l’opportunité de prendre part à ces importants débats et échanges.

La publication récente par la Fédération des sciences humaines du rapport sur Equité, diversité, inclusion et décolonisation (EDID) est encourageante, dans la mesure où ce rapport formule des recommandations prometteuses pour aboutir à de véritables changements au sujet du colonialisme et du racisme contre les noirs au sein du Congrès. Tout en reconnaissant que ce travail aurait dû être accompli plus tôt, il représente néanmoins une véritable démarche proactive qui vise à intégrer au sein de la Fédération et de ses activités des mesures contre des pratiques et des processus oppressifs. Étant donné l’étendue et l’interconnectivité de la communauté des communications savantes au Canada, nous respectons la décision de la BCSA et d’autres associations qui les soutiennent de ne pas participer au Congrès cette année, même si nous pensons par ailleurs qu’il est important pour des sociétés et des associations, pour la Fédération et pour les universités hôtes de se réunir autour de la table et de travailler ensemble sur ces enjeux systémiques.

Nous envisageons de commencer notre conférence par un panel consacré aux pratiques d’édition autochtones au sein des revues savantes; nous espérons ensuite intégrer une session sur le mentorat et l’inclusion. Les deux sessions marquent un premier pas vers une réflexion critique sur la façon dont l’ACRS peut faire office de forum de lutte contre les structures d’oppression au sein des communications savantes. Nous reconnaissons que ce travail est de longue haleine. L‘ACRS s’engage à poursuivre la discussion avec ses membres au-d à de cette programmation annuelle. Nous prévoyons également, lors de l’Assemblée générale annuelle, un espace de discussion pour voir comment nous pourrions continuer à prioriser les voix marginalisées dans nos revues et, de façon plus générale, au sein de la communauté des communications savantes.

Nous vous invitons à nous faire part de vos commentaires et avis sur notre décision d’aller de l’avant et sur l’engagement de l’ACRS à changer les choses.
 

Cordialement,

Le Conseil d’administration

Cliquez ici pour vous inscrire à la conférence annuelle de l'ACRS

INSCRIPTION

 

Scholarly Lite is a free theme, contributed to the Drupal Community by More than Themes.